L‘expédition inaugurale de Blue Observer pour le réseau mondial Argo – Nov 2021 – Janvier 2022

-

C’est une première ! Sous la coordination d’OceanOPS* (centre international de l’Organisation Météorologique Mondiale et de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO), le voilier français Blue Observer va déployer une centaine de flotteurs profilants Argo pour le compte des États-Unis, du Canada et de l’Europe (France, Allemagne, Pays-Bas sur cette mission).

Ces déploiements contribueront à maintenir la distribution optimale des flotteurs existants dans l’Atlantique. Cette mission inédite est financée par la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) et son partenaire Woods Hole Oceanographic Institution, par le programme Argo du Canada et par l’infrastructure européenne de recherche Euro-Argo. Cette dernière coordonne depuis l’Ifremer à Brest, la contribution européenne au programme Argo (composée de 12 pays européens) dont l’objectif est de maintenir 25% du réseau de flotteurs Argo. L’appareillage est prévu à Brest le 2 novembre prochain. La durée de la mission est estimée à 3 mois, soit environ 99 jours de mer. L’équipage débutera par une transatlantique, en direction de Woods Hole (Massachusetts-États-Unis), où il chargera 80 flotteurs de plus, puis poursuivra sa route en Atlantique sud en direction de l’île de Sainte-Hélène, au large de la Namibie, et le tout à la voile !

* OceanOPS : Surveillance du système mondial d’observation de l’océan, basé à Brest. 

"C’est une réponse opérationnelle innovante et à basse empreinte carbone, aux contraintes imposées par la pandémie mondiale et aux difficultés de maintenir les campagnes de recherche académiques habituelles."
Mathieu Belbéoch
directeur d’OceanOPS

L’océanographie et la science s’engagent dans la voie décarbonée

L’équipage mixte et pluridisciplinaire est composé de marins aguerris et de scientifiques. Deux missions sont au programme de cette première expédition.

Le déploiement de 100 flotteurs à des positions GPS prédéfinies. L’objectif étant de remplacer ceux en fin de vie du réseau mondial Argo mais aussi de déployer des flotteurs dans des zones dépourvues et ce pour enrichir le maillage Argo dans l’océan.

Les données issues des flotteurs Argo ont deux fonctions principales :

Fournir les données essentielles aux études sur les propriétés des masses d’eau, la variabilité océanique et les variations climatiques.

Fournir des données essentielles pour alimenter les modèles de prévisions météorologiques.

0
Flotteurs profilants Argo opérationnels dans l’océan.
0 flotteurs
environ sont renouvelé chaque année. Soit 1/4 du parc
0 ans
c'est la durée de vie moyenne d'une balise
0 mois
Durée estimée de l'expédition
0 milles nautiques
Distance à parcourir